Patrimoine naturel

Notre commune est riche d' immenses forêts, de vastes prairies, de très  nombreux pâturages abritant de nombreuses espèces vivantes, végétales et  animales.

digitale.jpg

 

La digitale est très fréquente en Margeride.

Elle est reconnue pour avoir des propriétés cardiotoniques mais elle doit être utilisée avec prudence du fait de sa forte toxicité.

 

Le sorbier des oiseleurs ou sorbier des oiseaux est un petit arbre qui peut 

atteindre 10 à 12m de haut en Margeride.

On le trouve le plus souvent en lisière de la forêt.

Ses fruits rouges appelés sorbes sont très appréciés par les oiseaux.

noisettes.jpg

En Margeride, on  rencontre fréquemment le noisetier sauvage sur le bord des chemins.

En automne, on peut cueillir les noisettes sauvages.

"Les noisettes sauvages" est le titre d'un roman de Robert Sabatier dont l'action se situe à Saugues.

myrtilles.jpg

On trouve les plants de myrtilles dans les sous-bois. Certaines années on peut cueillir des myrtilles en abondance. Ce fruit peu sucré contient des tanins. des vitamines, des anti-oxydants.

Il a d'incroyables vertus :

il améliore la vision et la mémoire. Selon certaines études, il peut nous protéger contre l'infarctus et le diabète!

coulemelle.jpg

 

 

Gros plan sur une coulemelle jeune.

En automne, ce champignon pousse dans les prés, parfois en abondance.

Les coulemelles jeunes sont très appréciées par les habitants du Gévaudan

criquet.jpg

L 'oedipode rouge et l'oedipode bleue sont deux espèces de criquets  fréquentes en Margeride.

On les repère difficilement au sol.

On les différencie lorsqu'elles sautent, grâce à la coloration  vive de leurs ailes postérieures

(rouge chez l'une et bleu turquoise chez l'autre)

gentiane petite.jpg

 

 

La gentiane jaune 

ou grande gentiane .

On utilise sa racine pour fabriquer une boisson apéritive.

Attention à ne pas la confondre  avec le vérâtre blanc qui lui est toxique