L'Association

"La Brette"

     L’association "La Brette" a été créée le 3 décembre 2011.

(Son président actuel, Jean-Marie SABADEL, qui réside au village de Chams, est à l’origine de sa création.)

Elle a pour buts la recherche, la promotion du patrimoine, de la culture et de tout ce qui s’y rattache, dans le secteur de Saint-Symphorien et dans ses environs.

la brette3.jpg

"La Brette" , pourquoi avoir choisi ce nom?

En occitan, " une brette " est une crécelle.

Une crécelle est un moulinet, généralement en bois, formé d'une languette flexible qui, en tournant autour d'un axe, frappe les crans d'un cylindre denté, ce qui produit un crépitement destiné à ceux dont on veut attirer l’attention.

Autrefois, les forains, les marchands ambulants se servaient souvent d’une crécelle pour attirer la clientèle .

Durant la semaine sainte (les cloches s’étant envolées pour Rome), les enfants allaient de maison en maison annoncer l'heure de l'office et se servaient d’une crécelle pour attirer l’attention …

"La brette" aurait donc une triple valeur symbolique :

- symbole d’un passé dont on doit garder la mémoire,

- symbole d’un patrimoine à préserver et à restaurer,

- symbole d’une association qui mérite l’attention de tous.

     Dès sa création, l’association a débuté l’inventaire des croix, des fontaines, des fours, des moulins …

(Les membres de l’association ont pu écouter une conférence sur les moulins ...)

      Depuis 2012, la Brette s’est investie dans des travaux de recherche et de restauration du petit patrimoine : 

- restauration de la croix dite "du taureau" ;

croix du taureau.jpg

- restauration de l’ancien panneau routier d’Ancelpont ;

panneau ancelpont.jpg

- restauration de l’ancien panneau routier de Chambon le Château situé près de la mairie ; (cliquez sur l'image pour voir le panneau avant et après restauration)

Pendant 10 10 2017-p.jpg

- En 2015, le lavoir de Croisières a été nettoyé et ses pierres ont été rejointoyées.

 (cliquez sur la photo pour en savoir plus sur ce lavoir en lisant l'encart intitulé St-Symphorien)

lavoir croisières.jpg

 

     De 2014 à 2018, une grande partie de l’activité de l’association a été tournée vers la commémoration du centenaire de la grande guerre.

     En 2014, les diverses cérémonies ont rassemblé au moins 1 200 personnes.

Ces manifestations commencées le 2 août 2014 ont perduré chaque année dans toutes les communes de l’ancien canton de Grandrieu (hommage devant les monuments aux morts, exposition prêtée par les Archives Départementales sur le thème de la Grande Guerre …)

     Suite à ces manifestations, les municipalités de La Panouse et de Saint-Paul-le-froid en lien avec "La Brette" ont réalisé chacune un monument aux morts dans leur commune (L'inauguration de ces 2 monuments a eu lieu le 11 novembre 2015).

     La Brette a collaboré avec l’Association Sentiers en Margeride pour des recherches concernant la Via Agrippa (informations concernant les panneaux qui jalonnent le chemin : histoire, géographie).

     Le dernier trimestre 2018 a été l’objet de recherches concernant la commune de Grandrieu (l’ancien château, les pierres réparties dans le bâti environnant ainsi que les fontaines)

     Les membres de l’association ont rencontré l'architecte des Bâtiments de France, sont allés au Centre d'études et de recherche et se sont inscrits aux Archives départementales...

Ils ont pu écouter :

-une conférence d’André Aubazac sur le thème de " la géométrie sacrée. "

-une conférence d’Annie Dance à la salle des fêtes du Chayla-d’Ance, portant sur l’histoire de ce village, de ses habitants et de son château.

     L’ activité de la Brette a été interrompue au printemps 2020 (premier confinement) ; elle reprendra lorsque les conditions sanitaires le permettront.